Les mémoires d’Éric

 

                                     Par  Éric Dameron

Run and Bike du 16 mars 2014:

 

Un pari entre un papa et sa fille et voilà c'est parti.

Elle qui participera au Run and Bike et moi qui montera à cheval et tout ça parce que je suis un peu comme l'acteur de Sherlock Holmes je pense que ces bestioles sont vicieuses à l'avant et dangereuses à l'arriere...Et elle elle ne le pense pas du tout alors débat et on en arrive à ça.

Donc un peu d'entrainement mais pas trop tout de même pour Nolwenn en VTT et réperage du parcours aventure en famille un mardi sous pluie battante (beaucoup plus dur que dimanche d'ailleurs) et nous voici au rv du 16 mars pour le R&B (non pas la musique mais le sport). C'est vrai que la version française "Courir et faire du vélo" ça sonne moins bien tout de même!!!

Le matin, la maman partant au marché de Larmor Baden, les deux frêres resteront ensemble pendant que papa et sa fille iront gambader dans la forêt grégamiste.

Arrivée tardive, qui connait un seul ado se levant assez tôt pour faire un sport qu'il n'a pas choisis ? Personne, je le savais.

On prend illico presto les dossards, on les attache, on dit bonjour à quelques ami(e)s et nous voici sur la ligne de départ près de Maryse et Jean Michel que l'on ne reverra plus. Notre objectif etant de le faire correctement et d'arriver sans être épuisé car le lendemain c'est la reprise du Lycée.

Le parcours etant super sympa sous le soleil, le sol etant sec sauf à quelques exceptions mais sinon ce n'est pas de la course nature tout s'est bien passé avec en prime l'aide de papa dans les montées amis nus n'etions pas les seuls à le faire (je ne donnerais pas de noms). Le pire c'est que dans les derniers kms elle ne m'attendait pas, heureusement que j'en avais gardé saous les crampons (je vous dis pas ces ados...) et cela nous ap ermis de remonter de quelques palce au classement d'ailleurs.

Bon on finit correctement sous les applaudissement d'une foule en délire (non là j'exagère)

En prime, Nolwenn gagne à la tombola et à sa grande surprise elle est appelée sur l'estrade car c'est elle la plus jeune participante (alors là c'etait la cerise sur le gateau) et merci pour elle (et je n'y suis pour rien contrairement à ce qu'elle pense).

En tout cas, je recommande cette petite course à tous et à faire en famille car niveau souvenirs, souvenirs et relation parents enfants c'est très enrichissant.

 

Eric

le 3 janvier 2014 : sortie de l'eau

 

la reprise début janvier est toujours un peu difficile mais alors aujourd'hui le president "pompier de son état" avait décidé que l'eau c'est bien et qu'il fallait en faire profiter tout le monde et donc nous bien sur...
Le parcours de 13 kms et des brouettes était non pas mouillé, non pas humide, non pas detrempé mais simplement remplis d'eau du début à la fin (non quelques portions de bitume inespérées étaient présente). Les chaussures n'etaient pas du tout sales puisqu'il nous a fait passer dans un gué, une rivière, un torrent (et jusqu'au mollet diront certains mais tout dépend de la taille de la personne comme d'habitude...).
D'ailleurs une petite photo sera mise sur le site pour remémorer cette formidable traversée non pas de Paris mais d'un fossés habituellement sec... 
Je joint aussi une panneau d'interdiction de courir dans l'eau pour bien enfoncé le clou (si ça continue je pense qu'il ne pourra pas briguer une nouveau mandat en septembre 14 !!!)
Enfin tout le monde était content tout de même d'arrivée bvd du stade pour reprendre sa voiture et se mettre au chaud au pied du feu.

Allez à la semaine prochaine avec palme et tuba et éventuellement les bouteilles (mais d'oxygene mais de rouge n'est ce pas Jean Michel !!!)

Bonne semaine

Eric

 

le 9 juin: sortie tradi


Hier matin nous étions quelques uns et une à partir courir en ce début de juin même si le ciel et la température indiquaient plutôt la mi mars comme la nature où les herbes d'habitude jaunissantes étaient toutes revigorées et bien vertes...(référence au petit dessin).

Mais nous n'avons pas eu de pluie ni de grèle mais pas de soleil non plus (faut pas en demander trop quand même...)
Stéphane nous concoctant un petit parcours bien sympathique avec bien sur des descentes et donc des montées (et oui on est loin de la Belgique ce plat pays...) et le petit tour se transformant par un grand parcours d'une heure vingt cinq mais à qui la faute... au secrétaire comme dirait Jean Michel.

Mais c'est vrai que quand on aime on ne voit pas le temps passé d'ailleurs personne ne s'est plaint...et en plus on recommence la semaine prochaine.

 
Bonne semaine 
Eric

sortie du 7 Avril 2013: repérage à Mangolérian


nous etions 7 courageux et "geuses" à avoir répondu positivement à Gilles pour sa sortie annuelle au Mangolérian. Je sais pas si l'année prochaine il aura autant de succès...Mais ça vaut le détour quand même.
Nous sommes passés par de super endroits où par exemple les petites rivieres et le dénivellé (of course) nous faisaient croire que nous étions dans les alpes (et oui la comparaison n'est pas si loin...sauf que nous n'avions pas les bouquetins), il ne nous manquait que l'appareil photo pour immortalisér le tout.
Comme Gilles avait prévenus, la bàs ça monte dur et ça descend aussi (j'ai toujours pas compris pourquoi monter et redescendre tout de suite...) mais il nous a quand même ménagé (même si Pierre pense le contraire...).
Au cours de cette "promenade" nous avons rencontré des VTTistes, des randonneurs et le parcours etait vraiment varié avec plat (pas beaucoup mais il y en avait), cotes et descentes (beaucoup), sentiers secs et gadoueux sinon ce ne serait pas du trail, route. Que du bonheur en somme...
Bref tout les sept etions content à l'arrivée d'avoir foulés ces sentiers pendant 1 h 40 et 16 kms.
Et heureusement ni Gilles, ni Anthony n'avaient perdu leurs clés de voiture pour revenir au stade...
Bonne semaine à tous et à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures loch naturiennes.

sortie du 24 mars, ayant pour thème: "C'est le printemps"

 C'etait dimanche dernier pour feter l'arrivée du printemps, nous étions une petite dizaine pour courir et la saison meritait bien un petit mot que j'ai tardé à poster

Premières foulées printanière pour ce premier dimanche d'après l'hiver
Routes et chemins défilent sous nos pas
Instant merveilleux que le doux reveil de la nature
Naissance des fleurs aux couleurs multiples d'ici peu
Température idéale pour parcourir les dénivellés 
En discutant entre nous de la pluie et surtout du beau temps
Meneur chacun à notre tour mais chacun à son allure
Premier ou dernier ce n'est pas la question ni l'etat d'esprit
Seul le plaisir de courir ensemble nous suffit 

Bonne fête de Paques et à bientôt

sortie humide du 10 février


Voici un petit résumé de la sortie pour escargot (ne voyez pas la vitesse mais l'aspect climatique)

Ce matin nous n'étions que trois coureurs au rv du stade comme quoi la pluie a un effet soporifique voir de somnifère sur certains... Mais nous nous en doutions un peu. Que dis je trois non quatre mais le quatrième (je tairais son nom) a joué petit jeu et il est repartis se coucher (la pluie tombée fortement, toujours cet effet somnifère...)
Après tout 3 sur 40 adhérents on arrive à peine à  10 % et c'est déjà bien (on ne peut qu'augmenter les prochaines fois...)
Les trois fous (mes enfants trouvent cela fou de courir sous la pluie voir de courir tout court) il faut bien les citer etaient: Gilles, Evelyne et votre scribouillard. 
L'avantage de courir sous la pluie (il faut toujours voir le coté positif) c'est qu'après cinq minutes on est trempé donc pas besoin d'éviter les flaques, les parties d'herbes mouillées, la mares ou loch de gadoue car cela ne sert à rien et cela evite de tomber.
Au départ comme d'hab c'etait pour un petit tour mais nous rentrames qu'au bout d'une heure vingt mouillés forcement (et ce n'est rien de le dire), sales evidemment mais satisfait de cette sortie après tout.
Gilles nous avait concocté un beau petit parcours bien gadoueux mais pouvait il faire autrement aujourd'hui et Evelyne nous a fait découvert de nouveaux chemins à l'origine secs mais elles sont bien loin les origines...
En tout cas c'est quasi certains que cet été si quelqu'un dit qu'il manque d'eau je ne sais pas ce que je lui fait...
 

PS: n'oubliez pas la semaine prochaine reco du R&B 16 kms avec la venue de nombreux coureurs et coureuses avoisinant

Bien sportivement 

Eric

 

 

Sortie du dimanche 27 janvier

Ayant accepté la proposition de Jean Michel d'aller gambader avec l'équipe de Camors, je me rendis ce matin sous le soleil (il est souvent avec nous le dimanche matin) au rv. Là surprise nous n'etions que 4 coureurs (Jean Michel bien sur, Maryse, Vincent et votre scriboullard) ainsi que 3 VTTs. Nous nous rendimes donc à Camors ensemble. Cela allait nous changer un peu des circuits grégamistes et bien, coté terre mouillée, grandes flaques d'eau bien boueuses et chaussures sales à l'arrivée: pas du tout...C'est la même terre qui colle bien aux pattes qu'à Grand Champ (on aurait sut....et surtout Vincnent qui nous ramenait dans sa belle audi). 
L'avantage c'est que je ne pensais pas que d'aller à Camors cela évitait d'aller au ski... car pendant plus d'une heure nous avons joué à faire des glissades dans les descentes, quasiment du chasse neige dans les montées (petites mais nombreuses),effectués des virages fréquents comme dans un slalom geant mais nous ne sommes pas tombés (réputation du Loch nature en jeu) malgrè le parcours s'accelerant vers la fin, je ne sais pas pourquoi...
Comme dirait les kinés nous avons fait travailler tout le corps et même la tête pour savoir ou mettre les pieds à chaque pas.
Le tout se terminant autour d'un verre réconfortant avec l'ensemble des participants mais ce n'etait que de l'eau (quand on aime on ne compte plus...)
A dimanche prochain pour de nouveaux circuits plus ou moins secs...

Bien sportivement 

Eric

sortie du dimanche 6 janvier 2013


Ce matin, j'esperais reprendre tranquillou les sorties dominicales, et surtout sur des parcours secs ou pas trop humides;

mais je crois encore au Père Noël car comme à leur habitude Gilles et Jean Michel nous ont fait profiter des chemins vallonnés, humides que dis-je détrempés et remplis de boue, mais ayant tout de même un certains charme.

 
Arrêtons-nous quelques instants pour définir ici ces termes afin que chacun les comprennent bien (une bonne fois pour toute...)


Wikipedia nous dit: (je cite) 
"En sédimentologie, la boue est un mélange d'eau et de particules sédimentaires fines de limons et d'argiles. (c'est bien vrai puisque nos running en sont remplis en fin de parcours...)
Dans le langage courant en Europe, la boue est parfois appelée "gadoue" qui était le nom qu'on donnait anciennement aux matières fécales
 humaines"

(c'est pour cela que nous demandons des chemins secs...)
Alors je sais bien que l'association se nomme Loch Nature et que Loch selon Wikipédia signifie étendue d'eau mais faut pas pousser quand même...
Ce petit point étant fait, ce matin nous étions 8 avec le president (svp), le secretaire (svp), un membre sans qui rien ne se ferait, et 5 runners propres au départ...
Le petit tour tranquillou se transformant à l'arrivée en un 16.5 km mais chacun gagnant le droit d'une bonne douche (et oui encore de l'eau...) avant d'aller déguster une bonne galette en famille
A dimanche prochain pour la reco du R&B 2013
Sportivement 
Eric

sortie du Dimanche 25 novembre 2012

 

Bonjour à vous tous,

Voici le petit billet du dimanche (promis je fais court si le format ne va pas il faut peut être le remettre en pdf) pour animer le site ou la page FB (au choix)

Ce dimanche matin après le fort vent de la veille nous avons eu la chance d'être accompagné par le soleil le long du parcours ou nous étions 6 runners et 2 VTTistes qui nous ont abandonné au milieu du parcours soit disant pour aller rencontrer quelqu'un (boire un coup , oui...)
Donc ce matin nous avons fais le parcours THALLABOUE, parcours très sain et de remise en forme comme ce qui est proposé à Carnac ou à Quiberon mais qui coute très très cher et qui porte le nom chez eux de THALASSO.
Gilles nous a donc fait profiter des bienfaits de la boue grégamiste (parfaite pour les articulations des chevilles et des pieds)... pendant un peu plus 1 h 30, le final s'accélerant car la boue c'est bien mais en abuser ça craint comme disent les ados...
Bref tout le monde est rentré chez lui, prouvant à son entourage qu'il avait bien courut à la vue des running couleur marron
et méritant bien une bonne douche.

A dimanche prochain pour de nouvelles aventures


Eric